Tout savoir sur le Lardiguel

Qu'est-ce que le lardiguel ?

Le lardiguel est le nom donné à un mélange de matière grasse et de jaune d'œuf qui facilite le décollement des crêpes, et surtout des galettes.
Traditionnellement le lardiguel est réalisé avec du saindoux (graisse de porc) mais pour des motifs pratiques ou religieux il est désormais remplacé le plus souvent par de l'huile de tournesol.

En formant une couche de protection qui ressemble à une cire le lardiguel protège le culottage de la crêpière et contribue à combler ses petits défauts (rayures, trous légers).

Le lardiguel ne s'utilise que sur les crêpières avec une plaque en fonte usinée (nécessitant un culottage) et n'est d'aucune utilité sur les revêtements anti-adhérents comme la fonte émaillée.

Comment réaliser un lardiguel ?

C'est très simple : il suffit de verser un jaune d'œuf dans un petit récipient (ou une assiette) et de le recouvrir d'huile. Il est important que l'huile recouvre bien l'œuf sinon une pellicule se formera et rendra l'utilisation du lardiguel malaisée. Je vous déconseille aussi de mélanger l'œuf et l'huile afin de pouvoir selon la situation prendre juste de l'huile, juste de l'œuf ou des deux simultanément.

Comment utiliser le lardiguel ?

Le lardiguel n'est pas impératif pour la cuisson des crêpes à la température de 200 degrés, en revanche il est très recommandé pour les galettes de sarrasin à 250 degrés.

  • Pour vos crêpes prenez un peu de jaune d'œuf avec le tampon graisseur avant de tourner la première, puis toutes les 10 crêpes. Le reste du temps ce sera juste de l'huile.
  • Pour vos galettes il faut utiliser un mélange jaune d'œuf / huile avant chaque cuisson.

Bon à savoir

  • Un jaune d'œuf permet de faire une centaine de crêpes et une petite trentaine de galettes.
  • Ne vous inquiétez pas si vous observez des traces d'omelette à la surface de la crêpière. Elles disparaitront au tournage.
  • Le lardiguel est fragile et doit être jeté après utilisation.